Mots utilisés dans le langage scout et guide (de D à L)

Défi Aîné

Créé en 1997 à Bécours. C’est le rassemblement national annuel des Clans E.E.D.F., au cours duquel un trophée est remis en jeu, à travers l’aventure proposée. Défi Aîné est également un temps de formation pratique et technique. EgalementÉgalement appeler
Trophée National des Clans. (Le trophée est une véritable sculpture réalisée par l’incrustation d’objets symboliques de la branche aînés des EclaireusesÉclaireuses et Éclaireurs de France)- 1999 –

Del.Parents

Parents E.E.U.F. élus comme délégués à l’Assemblée Générale Nationale annuelle à partir de 1995.

Délégué Régional

Chez les S.U.F., il s’agit d’un « missi dominici » du Commissaire National dans une région. Il est membre du Conseil National et chargé de la coordination entre les groupes locaux, de l’organisation et de l’animation régionale.

Demain

Revue destinée aux responsables S.D.F. – Les Guides de France éditent une revue pour leur cadre portant le même nom.

Dent d’Akéla

Voir bûchettes°.

Départ (Routiers)

Cérémonie d’engagement des Routiers° qui arrivent au départ de leur vie adulte.

  • Chez les Guides Unitaires de France (Guides Aînées) l’engagement équivalant a pris le nom de « Parole de Feu ». Aux SGE et à l’AFSGC les guides Aînées ‘‘prennent leur engagement’’.

Diapason

Série de carnet de chants comportant aussi les partitions, utilisé par les mouvements de jeunes après les années 70. Un tome étant consacré spécialement aux chansons des scouts.

Directeur

Terme désignant le C.T. des E.U. au début de leur création. Il pouvait s’appeler aussi Capitaine°.

 Division Kim et Patrouilles Kim

Fut une option Éclaireur chez les SDF.
Patrouilles spécialisées dans le cadre Raiders des années 50 (insigne : patte d’épaule avec étoile à 4 rais (voir aussi Kim°).

E.A.

Éclaireuses Aînées. Regroupaient au sein de la F.F.E., les E.A.
Unionistes (EAU), Israélites (EAI), Neutres (EAN) et Libres (EAL) en Compagnies ou en Équipes (1924 / 64). Il eut des Éclaireuses Aînées Unionistes dés 1912.

E.A.L.

Éclaireuses Aînées Libres de la FFE°. Regroupant les filles catholiques de la FFE, avant la fondation des GDF. Certaines filles restèrent à la FFE.

Éclaireur

(branche) Nom donné à la structure qui s’occupe des garçons de 12 à 17 ans. Nom donné aussi à un garçon de 12 à 17 ans de 1941 à 1963, et faisant parti d’une patrouille aux SDF.

  • Nom donné aux associations de scoutisme en principe non catholique (E.I.F. / E.U.F. /
    E.E.U.F. / F.E.E.U.F. / E.E.D.F. / E.N.F. / E.N.F.).

Éclaireur

(l’) Revue commune aux EUF / EDF dans les années 1920.

Éclaireuses Malgré Tout

pour les petites filles et jeunes filles handicapées des unités de la F.F.E.° (Extension pour les SDF et GSE et les EUF).

Éclaireuses Dispersées ou Disséminées

Éclaireuses toutes branche de la FFE y compris Éclaireuses Malgré Tout (E.M.T.) vivant un guidisme de style  » Patrouilles Libres « .

Éclé

Diminutif d’Éclaireur aux EEDF.

 Écuyer de France

La plus haute distinction dans la progression de l’éclaireur. A été utilisé par les associations scoutes du Scoutisme Français à partir de 1941 en remplacement de la dignité de Chevalier de France°. L’insigne est la molette d’éperon. Il caractérisait l’esprit
scout et était délivré aux Éclaireurs à partir de 15 ans qui avaient donné des preuves de capacité.

  • S.P. dans le scoutisme EUF clandestin (1942).

E.D.F.

Éclaireurs de France, association de scoutisme laïque, ne s’adressant qu’à des garçons. Fondé en 1911 avec l’appui de l’Éducation Nationale. Devise: Tout Droit . Insigne : Arc tendu.

E.E.D.F.

Éclaireuses Éclaireurs de France, association de scoutisme laïque, regroupant les garçons des E.D.F. et des filles de la F.F.E. (début des
expériences de mixité 1950 ; disparition de la FFE 1964)

 E.E.I.F.

Éclaireuses Éclaireurs Israélites de France – Association de scoutisme israélite, regroupant à son origine (1964), des garçons des E.I.F. et des filles de la F.F.E.

 E.E.U.F.

Éclaireuses Éclaireurs Unionistes de France [à ne pas confondre avec les Scouts Unitaire (S.U.F.) ] Association de scoutisme protestant regroupant à son origine (1963/64), les garçons des E.U.F. et des filles de la
F.F.E. (voir aussi FEEUF).

E.I.

Éclaireuses Israélites au sein de la FFE° jusqu’à leur rattachement aux EIF° pour former les EEIF en 1964.

E.I.F.

Éclaireurs Israélites de France. Devise: Toujours Prêt . Insigne : Lion de Judas et Tables de la loi.

E.L.

Éclaireuses Libres. Regroupait les éclaireuses catholiques de la FFE.

E.N.

Éclaireuses Neutres, au sein de la F.F.E.° en Sections (1921/64) jusqu’à leur rattachement aux EDF° pour former les EEDF. Dans les
années 50/60 il y avait des Unités Neutres composées de filles musulmanes en Algérie, Maroc, Tunisie.
(ne pas confondre avec les E.N.F.°)

 E.N.F.

Éclaireurs Neutres de France. Dissident des EDF dès 1947, veulent garder une neutralité « ouverte et bienveillante » hors de toute politisation. Insigne: angon° franc.

E.N.R.

Équipe Nationale Route.

Entraîneur

1)Ancien nom des Routiers EUF (1930).2) Premier regroupement scout à la paroisse St Honoré d’Eylau (Entraîneurs Catholiques, avec le Chanoine Cornette et Édouard de Macedo)

Entreprise

(l’) Voir Chasse°.

Environnement adulte

Proposition des S.D.F. qui consiste à rassembler autour du Chef de Groupe, les personnes qui souhaitent aider celui-ci dans des domaines divers et variés (transport, entretien, réalisation de projet pratique, technique).

Envolée

Équivalant à la Sizaine° pour les Petites Ailles° (P.A.) de la FFE, regroupée en Couvée°.

E.P.

Équipe (ou équipier) Pilote, 1èreétape (~ Apprenti) de la Route FSE.
Au clan Pilote le jeune Routier quitte son foulard de groupe pour un foulard marron et se prépare à sa Longue Piste (L.P.). Cette
préparation se fait à travers un service. (plaque métallique E.P.
numérotée).

Équipage

Utilisé par les SDF (Maître d’Équipage = Chef de Troupe) et la GSE (Chef d’Équipage = C.P.) dans les unités marines.
Ensemble de 6 à 8 garçons et (ou) filles formant une patrouille chez les Éclaireurs de France et les Guides de France (Branche° des Caravelles°).- Équipe navigante d’éclaireuses / éclaireurs Marins EEUF. Mais aussi de Sizaines Louveteaux / Louvettes Marine EEUF.

Équipe

  1. Nom donné à la Patrouille°, aux Éclaireurs Israélites de France et dirigée par un Zadeck°. Aux EEUF c’est un Pilote° qui dirige l’Équipe.
  2. Structure de 6/8 garçons (ou filles) aux Pionniers° et aux Compagnons° Scouts de France.
  3. Aux Guides de France « Équipe » est égale à la Patrouille° Scoute dans la branche des Guides. On trouve également ce terme dans d’autres mouvements scouts (GUF).
  4. Équipes Route [Équipe d’apprentis (novice) ou de Compagnons] – SDF avant la réforme, SGCF, SUF, GSE (équipe pilote) – [GDF puis GUF = Patrouille° de Guides].

Équipe

(l’) Revue des Routiers EUF qui fut commune aux E.A.U.° (Éclaireuses Aînées Unioniste).

Équipée (l’)

Périodique destiné aux Éclaireuses Éclaireurs EEDF (11-15 ans) (1992).

Équipier / Équipière

Responsables Régionaux EEUF.

  • Aux GSE les équipiers/équipières Pilotes sont des jeunes de 17 à 19 ans.

E.R.P.E.

Utilisé à la GSE – Équipes de Réflexion Pédagogique Éclaireur.

Escoute de Jehanne d’Arc

Suprême titre d’honneur aux Guides de France. Les Guides investies de ce titre l’étaient le jour de la fête de Jehanne d’Arc devant la commissaire et les cheftaines par l’aumônier.
[Refréf ; Guide de France n°222, 1948 (utilisé jusqu’aux années 55 environ à titre exceptionnel). (cf. Chevalier de France)

Étapes

Passage de classe chez les EEUF pour la branche moyenne (Éclaireurs) [Équipier = Aspirant / Explorateur = 2èmeClasse / Pionnier = 1èreClasse) créer en 1980.

E.T.N.

Équipe Technique Nationale (GSE/GSE – 1996) pour obtenir le BTN°, le Routier reste en contact avec l’E.T.N. dont il devient membre. Au sein de cette équipe il approfondit ses compétences.

 Étoiles d’anciennetés

Étaient portées par les garçons et responsables au-dessus de la poitrine au bout d’un an minimum de scoutisme, sur feutrine de couleur correspondant à la branche°. Puis certaines étaient de couleur (verte – rouge) de la
branche avec un chiffre (3,4,5,10,15,20)

  • A la meute° le louveteau° obtient 1 ou 2 étoiles. Celle-ci fait parties de sa progression.

E.U.

Éclaireuses Unionistes au sein de la FFE° jusqu’à leur rattachement à la FEUF°.

E.U.F.

Éclaireurs Unionistes de France fondé en 1911 à partir des sections des UCJG ( UCJG = Union Chrétienne des Jeunes Gens = oeuvre de Jeunesse Protestante ) [voir FEEUF]- Devise : Soit Prêt – Insigne : Coq gaulois de 1911 à 1936, puis croix fleurdelisée.

E.U.R.A.N.

Éclaireurs Unionistes (de France) Région d’Afrique du Nord, 1930 à 1945.

Eurofolk

Rassemblement tous les quatre ans des Guides et Scouts Aînés des pays européens (Compagnons, Routiers).

Exploreurs

Nom donné aux jeunes scouts de 15/18 ans au Canada équivalant aux Pionniers° S.D.F., n’est plus utilisé actuellement. Ce terme est en cours dans divers pays, pour désigner selon celui-ci, une branche de pré-adolescents ou d’adolescents. (Autriche, Bolivie, Allemagne BDP, Italie AGESCI , Luxembourg, Portugal CNE )

Extension

Branche des associations de scoutisme qui s’intéressait (ou s’intéresse encore) aux enfants handicapés ou malades. Il existait des meutes extension, des troupes extension…..

  • Porte maintenant le nom « d’Arc-en-ciel° » chez les S.D.F. pour les enfants handicapés et
    « Plein vent° » pour les enfants en difficultés sociales.

Farandole

Nom donné aux unités des Guides de France accueillant des petites filles (ou des petits garçons) de 6 à 8 ans avant les Jeannettes°.

FEEUF

Fédération des Éclaireuses Éclaireurs Unioniste de France née en 1970 de la fusion entre les Éclaireurs Unionistes de France et la section des Unionistes de la Fédération Française des Éclaireuses. Deviendra E.E.U.F. en 1995.

Feu

  1. Unités d’aînés des Guides de France (équivalant aux Routiers), comme aussi chez les SUF, GSE, AFSGC. Les premières unités d’aînées s’appelaient des « clans° » comme aux Scouts ! Petit à petit elles devinrent des feux, vieux nom français qui désignait une famille.
  2. Regroupement des Cheftaines (Feu de Cheftaines).

Feuillées

Lieux d’aisance constitué d’un trou dans le sol, protégé d’une bâche et pouvant recevoir un aménagement appelé ‘‘siège’’, ‘‘trône’’ etc…
Pour les poètes ; Lieux secrets, feuillus et odoriférants.

F.F.

  1. Faisant Fonction. ( souvent en usage chez les chefs avant leur nomination officielle à la GSE ), chef ayant reçu responsabilité d’une unité sans avoir encore accompli les stages de qualification requis.
    Abréviation suivie du degré de responsabilité (par ex : F.F.C.T. ou F.F.C.C.).
  2. Aux SDF responsabilité confiée par le Chef de Groupe à une personne, pour remplir un travail bien déterminé.

F.F.D.S.

Fédération Française de Scoutisme. Regroupant diverses petites associations autonomes, non agrées par le S.F.

  • Il existe deux fédérations portant le même nom, l’une d’elle ayant son Q.G.° à Montrouge est plus familièrement appelé FFDS Montrouge.

 F.F.E.

Fédération Française des Éclaireuses, mouvement féminin créée en 1921, regroupant des filles et jeunes filles laïques et de confession protestante, israélite, voir catholique.
Jusqu’en 1964 date de leur rattachement aux différentes associations de scoutisme masculin
(EDF – EUF – EIF). Dans les années 50/60 il y avait des Unités Neutres composées de files musulmanes en Algérie, Maroc, Tunisie. – Fédération Française des Éclaireurs réunissant en 1919 les EUF et les EDF.

F.F.E.(U)

Groupement des Éclaireuses Unionistes au sein de la Fédération Française des Éclaireuses jusqu’en 1964. Il y eu des Éclaireuses Unionistes dès 1920.

F.I.A.S.

Fédération Indochinoise des Associations de Scoutisme (1930 à 1954).

Flot

  1. Rubans de deux couleurs (trois pour le routier) déterminant le nom de la Patrouille° auquel appartient le scout, et se référant à un animal (un flot comporte deux rubans de deux couleurs plié en deux).
  2. Appelés aussi scalp° ou noeud d’épaule°.- Les flots tricolores pour les routiers et guides aînées (SUF, GSE, AFSGC) marquent leur engagement.

Fond « U »

Structure de l’OMMS. Permet l’aide aux associations des pays en voie de développement, dans des programmes d’actions tel que l’alphabétisation, la formation des cadres (maîtrises) des activités d’aide au développement économique des villages, (de nutrition, etc.).

Fondation du Scoutisme Mondial

Liée à l’OMMS, elle a pour but d’aider au développement du Mouvement Scout Mondial en lui fournissant les moyens financiers nécessaires à son action. Dans la recherche de nouveaux fonds par exemple ; implantation de groupes d’actions nationaux, pour
permettre des programmes spécifiques du Bureau Mondial°, et assurer la continuité de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout.

Foulard Bois de rose

Foulard des guides aînées GSE, le brun représente le feu et l’humilité.

Foulard Brun

Foulard des Routiers° GSE, le brun représente la bure de St François, l’humilité.

Foulard CHAM

  1. Foulard porté par les chefs brevetés d’un stage de formation. Ce foulard peut être porté par les chefs de toutes les associations de scoutisme reconnues par l’OMMS° et ayant suivi un stage de formation dans les structures de leur mouvement d’appartenance. Ce
    foulard est à l’intérieur de couleur rosé. Identique pour l’ensemble des titulaires, en France et dans le monde. Ce foulard créé par B.P.
    porte sur la pointe les couleurs du clan de son ami, Mac Laren°.Appelé aussi foulard de GILWELL, (réservé dans les SDF aux titulaires du badge de bois° ayant suivi un CHAM), se porte avec une bague à deux torons appelée Bague du Bureau Mondial°.
  2. Aux GSE ce foulard est entièrement aux couleurs du clan Mac Laren°.

Foulard Écossais

Foulard Mac Laren° – GSE.

Foulard Gris

Ce foulard était remis aux participants des cours de Chamarande, à la place des foulards de groupe afin d’obtenir une unité. Sa couleur
grises et plus discrète et plus modeste que le foulard de Gilwell°.
C’est un gris de travail. (A la fin du cours ce foulard est rendu et reste à Chamarande).

 Foulards Blancs

(les) Fraternité internationale de chefs et de cheftaines engagés au service des malades en pèlerinage à Lourdes.

Foulards Bleus

(les) Fraternité de chefs et de cheftaines de la GSE engagés au service des malades en pèlerinage à Lourdes.

Foulards Noirs

(les) Nom familier pour désigner les Patrouilles Libres°.
Structure d’animation spéciale mise en place par M. Menu, pour les garçons d’une troupe en milieu rural ou isolé, ils étaient reconnaissables à leur foulard de couleur noir. (voir aussi Patrouille Libre). A noter que les GSE ont continué cette formule SDF, avec des
‘‘Réseaux°’’ (Araignée , Cluny) ; ce qui existe aussi chez les SUF

F.S.E.

Fédération du Scoutisme Européen (Guides et Scouts d’Europe).
Association indépendante (non dissidente des Scouts de France) reprise en 1962 par un ancien commissaire de province S.D.F. – M. P.
Géraud-Keraod qui revitalisera sous le nom de Guides et Scouts d’Europe une association crée en 1958, les Europa Scouts (qui existent encore).
En 1963 est signé le contrat fédéral, créant l’Union Internationale des Guides et Scouts d’Europe (UIGSE).

  • Désigne aussi une association (FSE-Alsace) de droit local Alsacien.

G.A.

Guides Aînées (voir Feu°). Traduction française des « Seniors Guides ».

Galaxies

(les) Unités des Guides de France° qui, dans les zones rurales regroupent des filles d’âges différents de 9 à 16 ans avec une pédagogie adaptée pour chacune.

Garuche

Foulard noué utilisé comme arme de jeu. Souvent symbole des Sachems°

G.D.F.

Guides de France – Association de scoutisme féminin catholique, fondée en 1923.
Les activités s’adressent à des filles, mais les cadres peuvent être, depuis quelques années, des garçons. Le nom actuel des unités des GDF sont les Jeannettes, les Guides, les Caravelles et les J.E.M.

Genets

Nom porté en 1920 par les premiers ‘‘Louveteaux’’ fondés par E. De Macedo, avant la création officielle de la branche en 1922. (Louveteaux – N°20 de Dec. 55 page 5). Les couleurs des sizaines de la première Meute étaient le bleu, l’orange le violet.

Gilwell Park

Propriété près de Londres offerte en 1919 à l’association des scouts du Royaume-Uni. Gilwell joue un rôle important dans la formation des responsables du monde entier. Voir D.C.C.°

 Grand Hurlement

Action qui rassemble les Louveteaux° (les louvettes / GSE – SGCF) en cercle autour d’Akéla°. Les Louveteaux s’accroupissent en bondissant et touchent le sol de leurs mains formant le salut, se mettent à crier : « Akela ! Nous ferons de notre mieux », les Louveteaux bondissent de nouveau les deux mains en salut contre la tête. Un sizenier s’avance alors en criant : « De notre mieux, mieux, mieux, mieux ?  » Les autres répondent en abaissant la main gauche « Oui ! de notre mieux, mieux, mieux, mieux ».

Grenouille

Équipe Nationale Guides – GSE

Griotte

Équipe Nationale Feu – GSE

Groupe

  1. Appellation de l’organisation régionale des E.U.° dans le début de leur création. °.- Également appelé BLOC.
  2. ensemble d’unités°, d’âges complémentaires, et de services sur un territoire géographique bien déterminé. (GDF voir Ménie)

G.S.E.

Guides et Scouts d’Europe.

Guide

Responsable d’un Parti° au début du fonctionnement des EDF (1912) pouvait être secondé par un aide qui s’appelait Guide en Second ou simplement « Second » et des Moniteurs°.

Guilde

Appelée anciennement Haute Patrouille (H.P.), réuni les Pilotes et les Copilotes des unités Éclaireurs des EEUF.

Heure Route

Temps quotidien (pas forcement 60 minutes !) réservé à la réflexion spirituelle, méditation, lecture personnelle pour les Routiers° (Moment Lumière pour les Guides Aînées°, et Heure Feu chez les SUF).

Hévra

Nom donné à l’unité (meute) des Bâtisseurs° et Bâtissettes° des EEIF.

Hodari

Carnet de chants des GSE, comportant paroles et partitions.

H.P.

Patrouille formée par les cadres de la troupe réunissant la maîtrise (C.T. et adjoint) et les C.P.(et souvent les seconds)

  • En est venu à distinguer les C.P. et les seconds dans chaque patrouille.

IFOFSAG

Terme anglais de l’Amitié Internationale Des Scouts et Guides Adultes.

Indabas

Rassemblement mondial de chefs.

Jamboree

Nom d’origine incertaine (hindoue ? indienne ? Zouloue ?) trouver par B.P. pour qualifier le rassemblement Mondial de scouts d’âge Éclaireurs (ou Pionniers) de tous pays. Les Chefs (Indabas), les Routiers° ou Compagnons° (Rover Moot), ont aussi leur rassemblement mondial. Les
Jamborees ont lieu tous les quatre ans.

Jamborette

Petit Jamboree. Il existe aussi des EuroJam (interne à l’Union Internationale des Guides et Scouts d’Europe)

Jeannette

Unité féminine des GDF et des SUF, correspondant à l’âge Louveteaux°.
Imaginaire basée sur l’histoire de la petite Jeanne d’Arc dans le bois Chenu. Progression par sentiers, fleurs et secrets. Lorsque les GDF ont
été fondées en 1923, il y avait quelques groupes pour les plus jeunes qu’on appelait « Les Fauvettes° ». En 1927 les Fauvettes reçoivent le nom de Jeannette en l’honneur de Jeanne d’Arc.
(C’est le nom d’une bergère qui découvre trois fleurs merveilleuses dans la forêt bleue.
Cette histoire est écrite par Marie Diemier dans un livre ‘‘Le Livre de la Forêt Bleue’’. 1935 le premier carnet des Jeannettes est un livre « Notre Ronde » écrit par Hélène Hozenne, Commissaire des Guides de France. A cette époque la fleur bleue était acquise le jour de la
promesse qui était aussi celui de l’entrée dans la forêt. Le carnet des Jeannettes change en 1948, l’entrée dans la forêt se fait quelque temps avant la promesse. En 1953, les Jeannettes peuvent camper sous la tente, avant elles dormaient dans des bâtiments. Les
Jeannettes changent d’uniforme en 1974, c’est cette année là que les Guides et les Caravelles reçoivent leurs chemises bleues et rouges. En
1985 paraissent les carnets de sentier avec de nouveaux personnages ; Poilroux, Nuit-Clair et Lascar.

J.E.M.

« Jeunes en Marche », proposition commune des G.D.F. et des S.D.F de 1966 à 1975 pour les plus de 17/18 ans. De 1966 à 1968 les JEM
sont composés de Routiers° et de Guides aînées°, de 1968 à 1975 les JEM sont composés de compagnons° et de guides aînées.- Après l’abandon des JEM par les SDF en 1975, les GDF gardent la dénomination J.E.M. pour leur branche° aînée.

J.E.U.

Jeunes Équipes Unionistes au-delà de 15 ans (EEUF 70 / 84).

Jidezé

Journal commun aux EDF et aux EUF, jusqu’en 1925.

J.N.

Journée Nationale. Réunion régulière des associations (pour certaines il s’agit de leur assemblée générale).

  • Pour les SDF les J.N. rassemblent tous les responsables du mouvement.
    (les A.G. SDF ne rassemblent que des représentants élus des départements et régions)

 J.O.T.A.

(en anglais) Jamboree On The Air (Jamboree Sur Les Ondes°)

J.S.L.O. (en français)

Jamboree Sur Les Ondes.
Voir aussi J.O.T.A.°
Cette activité réunit tous les scouts du monde au travers du radio-amateurismeradio amateurisme. Il existe des insignes et des timbres spéciaux pour ce Jamboree°, ainsi que des cartes de réception de contact (QSL).

Jungle et Forêt

Chez les S.U.F. : titre de la revue des Louveteaux° et des Jeannettes° ( cf. » Livre de la Forêt bleue »).

Juste

Éclaireur Unioniste titulaire de la médaille des justes, décernée par l’État d’Israël pour avoir sauvé des enfants juifs durant la période 1940/1945.

Kim

(Voir Division Kim ) Héros de Kipling, très observateur et très débrouillard.

  • Revue du Réseau Baden-Powell (association pour la conservation de la mémoire du scoutisme).

Korrigan

Aux GSE ancien nom de la Louvette (Bleimor°).

Kotick

Nom du phoque dans le 2èmelivre de la jungle de R. Kipling.
Personnage utilisé dans la proposition des Louveteaux S.D.F. à partir de 1980.

  • Revue Branche Cadette° E.E.U.F.

Kraal

Coin des chefs et de la maîtrise (les SDF actuels n’utilisent plus ce terme).

Labels

Nom donné à l’insigne Rangers°, puis aux insignes de la branche scoute (mousses et scouts) des SDF, ainsi qu’au dernier insigne qu’un Pionnier ou un marin peuvent avoir.

l’Alouette

(FFE) Journal bimensuel des Éclaireuses, comportait une édition Neutre et une édition Unioniste.

La Hutte

Magasin d’approvisionnement des Scouts de France créé en 1924.
Cette centrale d’achats alimentait aussi les magasins‘‘ Clairières°’’ des Guides de France. Devenu dans les années 80 ‘‘Inter
Sport’’. L’on pouvait y trouver des effets d’uniforme, des insignes, du matériel de camp, de la littérature.

La Plume

(FFE) Journal mensuel des petites Ailes (P.A.°), branche cadette de la FFE.

Le Lien

La plus ancienne des revues du Scoutisme en France. Revue destinée aux Chefs et responsables E.U., créé en 1912 et qui existe encore en l’an 2000.

Le Trèfle

(FFE) Bulletin mensuel des Cheftaines et Éclaireuses Aînées.

Le Scout de France

Revue des Scouts de France dont le premier numéro paraît le 15 Janvier 1923, avec un format 16X24, pour la Branche° Scoute. Les Louveteaux auront leur propre revue.
Après plusieurs changement de format prend le nom de  » Scout  » en 1938, puis « L’escoute » en 1943, pour revenir à « Scout » en 1948 jusqu’à la création des Pionniers ou cette revue porte le nom de « Pionniers – Scout ». Une autre
revue porte le nom de « Rangers – Scout ». Puis « Scouts » devient une revue unique pour toutes les branches dans les années 70, avant de revenir à la branche Scoute° sous le nom de « Scouts » en 1980.

Loi

(la Loi) Toutes les associations scoutes dans le monde ont une loi, c’est une des conditions de reconnaissance par le bureau mondial. Dix
articles à observer par les Scouts/Éclaireurs (routiers) à partir de leur promesse.

  • 1985 Chez les Scouts de France, chaque enfant s’engage à observer la Loi ou la Charte de sa branche. (la loi de la meute – les défis scouts – la charte des pionniers, des compagnons ou
    des chefs [Charte des SDF]). La loi originelle des SDF était précédée de 3 principes pour les scouts. Encore en vigueur aux SUF, SGCF, GSE, ou ces trois principes sont dans un autre différent et transformés.- Pour les Louveteaux ont parle de 5 maximes et de la loi de la jungle.

Loup
de Bronze

C’est la décoration honorifique du Scoutisme Mondial.
Décernée pour services exceptionnels rendus à la cause du Scoutisme.
(les Anglais décerne le loup d’argent)

 Loupiots

Nom donné aux premiers Louveteaux E.U.F. en 1917.

Loustic

Périodique destiné aux Louveteaux EEDF (8-11 ans) – (1992).

Louvard

Vieux loups expérimenté (en principe ayant gagné sa 1eret 2èmeétoile) à la meute (voir au contraire Patte Tendre°)

Louveteaux

Nom donné aux garçons de 8/9 à 11/12 ans (à l’origine 7 ans – en 1935 l’âge pour être louveteaux passe à 8 ans) et faisant partie d’une Sizaine° dans une Meute°. La pédagogie des Louveteaux est basée sur l’histoire du livre de la Jungle de Kipling.

  • Nom donné aussi
    à la Branche° (louvetisme) et à l’unité dont dépendent les enfants d’âge Louveteaux [dit aussi Petits Loups (voir aussi P.L.°)]. – Revue SDF destinée aux enfants de la branche Louveteau.

Louvetier

Nom donné au responsable masculin d’une meute de Louveteaux° aux SDF et EUF [en terme de vénerie = équipage qui chasse les loups…]

Louvettes

Désignait avant guerre les jeunes cheftaines SDF dans les camps de formation Louvetisme.

  • Depuis, désigne aux GSE à la fin des années 60 (puis aux Scouts St Georges et aux SGCF ) la branche féminine parallèle aux Louveteaux, mais l’unité s’appelle « clairière° » et non pas Meute°.- En 1990
    les SDF ont accueillis des filles dans toutes leurs unités. Dans l’unité des Louveteaux celles-ci s’appellent des Louvettes (leur patronne est Ste Claire).

L.P.

Longue Piste.

  1. Raid en solitaire avec méditation préparé par l’Équipier Pilote avec son parrain Routier aux GSE.
  2. Raid de compagnonnage à AFSGC.
  3. Aux SDF un raid semblable existe pour les Pionniers sous l’appellation « 48 heures pionniers « .

Lutin

enfant de 6/8 ans chez les EEDF°, 10 à 15 lutins forment une Ronde°.

Print Friendly, PDF & Email