Protection des mineurs

Le bien de chaque enfant, adolescent ou jeune adulte est essentiel, qu’il s’agisse de leur sécurité physique, sanitaire, alimentaire, affective et morale. La protection des enfants et adolescents, selon les recommandations et réglementations des autorités ecclésiales et civiles, est une priorité pour nous. Nous accordons la plus grande attention à cette responsabilité d’éducateur, en accord avec la réglementation française sur la sécurité des mineurs, comme avec les recommandations de l’Église catholique (cf. par exemple https://luttercontrelapedophilie.catholique.fr). Pour assurer le bien de l’enfant, et la protection de la dignité inviolable de chaque personne.

La priorité est donc le bien de chaque personne. Il faut savoir créer les conditions humaines essentielles au bien de l’enfant. Faire en sorte qu’ils puissent s’épanouir et grandir pour devenir des personnes heureuses et équilibrées. La meilleure protection en ce sens passe par une prévention efficace. Cela passe par la coopération étroite de l’institution avec les parents, comme aussi l’affermissement de la relation de confiance naturelle entre parents et enfants.

Le Village d’enfants, comme les scouts de Riaumont, s’opposent à toute forme d’abus, harcèlement et de violence et s’engagent dans leur prévention.
Chaque enfant est unique et précieux, comme un don de Dieu. Tous appellent une protection particulière, qui nécessite une sage vigilance. L’objectif est de donner des repères, des moyens d’action et de prévention aux personnes engagées dans une relation éducative auprès des enfants et des jeunes.

On sait le besoin immense de repères éducatifs, le désarroi affectif de tant d’enfants et de jeunes, la demande d’un accompagnement de qualité. Le respect et l’amour dus aux faibles et aux petits sont au cœur du message de l’évangile. L’engagement de l’Église au service des enfants et des jeunes demeure plus que jamais nécessaire.
L’éducation des enfants et des jeunes repose sur la confiance. Ils ont besoin de trouver sur leur route des adultes qui leur donnent des repères fiables pour leur éducation affective et sexuelle. « Le scout est pur dans ses pensées, ses paroles et ses actes.»

Nous en sommes d’autant plus conscients que de nombreux cas d’abus de mineurs ont été révélés ces dernières années au sein de l’Église catholique. Face à de telles scandales, il faut d’abord penser aux victimes, et protéger les plus faibles ; « tout ce que vous avez fait à l’un de ces plus petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Matthieu 25,40).

La protection contre les violences sexuelles constitue une partie intégrante du travail avec les enfants, les adolescents et les jeunes dans le cadre des activités proposées par Riaumont. Dans le contexte actuel, même si ce n’est pas le cas de la plus part des hommes d’Église (loin s’en faut) nous souffrons tous de voir l’Évangile trahi par ceux qui devaient le servir.

Ce ne sont pas seulement des infractions à la loi et à la morale, mais aussi des scandales en contradiction absolue avec l’Évangile. Elles constituent donc des fautes extrêmement graves au regard de l’Église, surtout lorsqu’elles sont commises par des prêtres ou des religieux. Sans complaisance face à ces péchés nous sommes, religieux, disciples de Celui qui a dit dans son évangile « si quelqu’un scandalise un de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’une meule d’âne soit pendue à son cou et qu’il coule au fond de la mer » (Matthieu 18,6 & Marc 9, 42).

Nous restons vigilants dans les contacts avec les enfants et les jeunes, sans créer un climat de crainte ni de méfiance systématique à l’égard des adultes.
Les enfants méritent notre attention bienveillante et notre disponibilité dans des attitudes éducatives adéquates. Un comportement respectueux, attentif et responsable avec les mineurs passe par la compréhension correcte entre proximité et distance des éducateurs (chefs scouts, religieux et laïcs) avec les enfants et les jeunes.

En cas de danger grave ou situations préoccupantes nous invitons les parents à en parler, et encourageons les enfants à se défendre contre toute forme d’abus. Si vous êtes directement concerné ou si vous rencontrez une personne pouvant l’être, contactez sos@riaumont.net et le 119

Print Friendly, PDF & Email