Foyer de jeunes adultes

Depuis 2019, le village de Riaumont s’est ouvert

à de jeunes majeurs (18-25 ans)

comme Lieu de Vie et d’Accueil.

Contact : foyer@riaumont.net

Dépliant foyer St Joseph

exemple de témoignage récent :

Novembre 2019

« Tout d’abord, je dois remercier la communauté religieuse de la Sainte Croix qui m’a accueilli de février à juillet 2019, une période dont je pense pouvoir dire que j’en suis sorti grandi. Cette étape marque la fin de mon adolescence et en est la cause. Depuis que je suis petit, les relations entre moi et mes parents n’ont fait que se dégrader au fil du temps. Sans personne pour me surveiller et me forcer à travailler, je n’ouvrais jamais un cahier par moi-même, ce qui ne m’empêcha pas d’obtenir des résultats corrects mais aussi parfois mauvais. Trois années chaotiques avec de nombreuses absences injustifiées étaient bien entendu épuisantes pour toute la famille. A ce rythme, je connus mon premier échec en faculté de droit. Cette fois-ci, mon absentéisme atteignit un niveau record et j’arrivais aux examens sans même savoir qu’elles étaient les matières que j’étais sur le point de passer. Je précise que pendant ces trois années légumes, je ne faisais bien entendu plus de sport. Après de longues réflexions, j’en vins à la conclusion qu’il me fallait quelque chose de plus concret. Je décidais de revenir à un projet de longue date, intégrer l’armée. C’est à ce moment aussi que Riaumont fut privé de sa vocation et que les enfants furent retirés injustement à cette communauté. Un des religieux me proposa de passer quelques mois au village pour trouver un véritable cadre de vie. J’acceptais presque immédiatement. J’étais désireux d’abandonner cet ennui profond qui était le mien. Ce fut le meilleur choix que je fis depuis que j’avais quitté l’internat.

Riaumont m’a tout d’abord permis de reprendre véritablement contact avec le réel. Grâce aux travaux manuels, ce fut tout naturellement la fin d’une certaine vision que j’avais de la vie complètement déconnectée de la réalité. On ne se fait pas une idée du monde depuis sa chambre sans mettre les pieds dehors. Ce fut le premier pas vers la reconstruction. Le sport aussi eut les mêmes effets et me permit par la suite de réussir les tests de l’armée haut la main. Il me permit aussi de reprendre goût à la difficulté, à ne jamais abandonner face à l’épreuve et de retrouver une chose indispensable que j’avais complètement perdu à savoir les sensations. Sans elles, nous nous sentons incroyablement vides. En nous, c’est ce vide froid et impersonnel du cosmos. Pour filer la métaphore, Riaumont fut en quelque sorte la planète, plus qu’habitable, sur laquelle il me fut donné d’atterrir après des années d’errance dans l’espace due au dysfonctionnement des instruments de navigation de ma navette.

Contre toute attente, le sport me permit aussi de soigner mon hypersensibilité. Voilà bien un moyen plus efficace que tous les psychologues et thérapies du monde qui nous tiennent un discours victimaire et nous condamnent à subir sans réagir. Un grand merci aussi pour les cours de mathématiques et de philosophies que je reçus et qui furent aussi limpides que passionnants. Si j’ai réussi aussi bien mes tests militaires qui me permettent aujourd’hui d’avoir un large choix de carrières, je sais le devoir en grande partie à Riaumont pour m’avoir fourni le cadre idéal à mon entraînement aussi bien physique qu’intellectuel. Mais Riaumont est avant tout une communauté. Il faut réapprendre à vivre ensemble, arriver à l’heure, respecter les engagements, voilà tout autant de choses indispensables dans la vie que l’on apprend à Riaumont.

A tout individu hésitant encore à aller se ressourcer à Riaumont, car c’est bien ce qu’on y fait, je dis qu’il est normal d’hésiter dans un tel moment. L’essentiel est de ne pas rester dans l’hésitation perpétuelle. Mieux vaut avancer sur un chemin sinueux et finir par arriver à destination que de tourner en rond indéfiniment. C’est une des choses que l’on apprend à Riaumont : le courage et la confiance en soi. Pas cette confiance qu’on tente de nous inculquer aujourd’hui à travers le développement personnel basé sur l’égoïsme et le mépris de l’autre mais la vraie confiance faite de chutes, de persévérance et de dépassement de soi en sachant fort bien que quelqu’un sera toujours là pour vous tendre la main. Alors oui, mes 6 mois à Riaumont ne furent pas seulement utiles, ils furent plus qu’agréables et la nostalgie de les revivre serait en moi si je n’avais pas intégré aujourd’hui ces valeurs qui font un homme d’honneur.

J’adresse mes remerciement à toute la communauté et au chef François-Xavier qui m’ont donné de passer six mois extraordinaires pendant lesquels il me fut offert de reprendre le temps de vivre et de goûter la vraie liberté, celle de la simplicité et du modèle de la grandeur d’âme. Moi qui était persuadé de ne jamais retrouver la foi, je suis plus que ravi que vous m’ayez fait me tromper. Je garderai toujours un très bon souvenir de mon séjour parmi vous. Un grand MERCI. »

Louis

Print Friendly, PDF & Email