Service et raid-famille

On ne donne à la vie sa vraie valeur qu’en la mettant au service des autres pour les rapprocher de DieuQu’elle est la première obligation de la guide ? La bonne action quotidienne

Cérémonial de l’Engagement

Service

La tâche essentielle du Feu consiste à transformer à l’aide du service les dispositions généreuses de la jeune fille en un don de soi de plus en plus total.
Pour être efficace le service implique une connaissance des êtres et du milieu où l’on doit agir.
L’engagement dans le service doit être progressif et adapté à l’âge de la fille.
Au cours de la première année le service se fera en équipe plus ou moins restreinte.
Il serait bon que, pour les filles qui ont été guides, le service se situe en dehors du mouvement afin de découvrir d’autres méthodes. Pour les filles venant directement au Feu, un service dans le mouvement les aidera à mieux comprendre le scoutisme.
La guide est faite pour servir.

Le Raid-Famille

Après avoir choisi sa marraine et adressé à celle-ci sa  » lettre « , la guide-aînée passera une semaine au moins au service d’une famille nombreuse ou d’une personne âgée. Cela constituera pour chacune son  » raid  » qui lui permettra de comprendre qu’une femme est faite pour servir et qu’elle y trouve sa joie.
Ce raid, pour être utile et réussi, doit être préparé d’une part et, faire l’objet d’une bonne synthèse d’autre part.

La préparation

Avec sa marraine, elle se fixe des objectifs. Ce qu’elle veut faire, le rôle qu’elle veut tenir :

  • ses acquis
  • ce qu’elle cherche à apprendre, à découvrir
  • ce qu’elle ne sait pas faire.

La synthèse

Il est souhaitable que la famille d’accueil fasse quelques observations : qualités, défauts, les points forts et les faiblesses.
Puis avec sa marraine, et toutes ses conclusions et réflexions personnelles, elle fait un bilan, en analysant la préparation et le résultat. Alors, elle peut se faire un  » programme  » d’action et de progression.

La charte de vie

Avec sa marraine, la guide-aînée écrit sa charte de vie qui résume ses motivations, ce qu’elle a compris durant ses années dans le mouvement et comment elle pense mettre son existence en conformité avec son idéal mieux compris.
C’est donc clairement et solennellement qu’elle met par écrit le sens profond qu’elle donne à son idéal et surtout les moyens très pratiques d’y arriver.
Dans ce document, on indique aussi les qualités et les défauts (avec les résolutions prises pour lutter contre) découverts pendant la préparation de l’Engagement.
Elle codifie aussi notre progression en pratique religieuse, à la lumière du possible . Elle se rédige après une soirée de réflexion, une très bonne confession ou un temps particulier (retraite) .

Print Friendly, PDF & Email