Nous sommes Joyeux

Toujours

Soyez toujours joyeux dans le Seigneur, je le répète, soyez joyeux

Saint Paul aux Philippiens ch.4 v.4) = Épître de la messe de Don Bosco le 31 janvier.,

Don joyeux

Dieu aime celui qui donne avec joie

Saint Paul 2ème Corint. 9, 7

Père Sevin

16 – Joie visible

  • Je crée Jérusalem pour la Joie, et son peuple pour l’allégresse. (Isa 65, 18),
  • Soyez joyeux dans le Seigneur, je vous le répète  : joyeux. (Philip. IV, 4)

Cité par le Père Sevin. Positions 1947. Section II. Voir aussi Épître de saint Jacques 1, 2

Être bien à sa place

C’est ce qu’a fait Jean [le Baptiste] comme il le déclare lui même […] L’ami de l’Epoux doit donc se tenir debout et l’écouter. Que signifie l’expression  : se tenir debout ? Persévérer dans la grâce qu’il a reçue du Sauveur ; et il écoute la voix qui le remplit de joie. Tel était Jean-Baptiste ; il connaissait la source de la véritable joie, il se gardait bien de vouloir passer pour ce qu’il n’était pas ; il savait parfaitement qu’il avait été éclairé et qu’il n’était pas la lumière qui éclaire

Saint Augustin. Commentaire sur l’évangile de Saint Jean III, 2 – 9, Traité 14 n° 2),

Scoutisme

En bon psychologue, le Chef Scout (Baden-Powell) s’est arrêté à la formule concrète  : il sait l’influence du physique sur le moral. Souriez, sifflez une chanson  : découragement ou mécontentement s’envoleront sur les doubles croches. C’est moins surnaturel que le conseil de Saint Jacques (Jc 5, 13) :
 » Si l’un de vous est triste, qu’il prie « , mais l’un n’empêche pas l’autre, et puis l’apôtre concluait  : et si vous êtes de bonne humeur, chantez !

Père Sevin. Le Scoutisme. Spes 1933 p. 39 Voir aussi dans le mémoire de D. Pirrodon  » Aspects Théologiques  » p. 42

Gravité

La gravité est le bonheur des imbéciles

Montesquieu

Loi

Le Scout sourit et chante dans les difficultés

Article VIII de la Loi scoute),

Contagieuse

Cette joie contagieuse est bien une de leurs plus grandes forces, un des traits marquants de l’apostolat qu’ils exercent, inconsciemment peut-être, sur tous ceux qui les approchent

Père Sevin. Le Scoutisme Spes. 1933 p. 200),

Auréole

[L’ordre scout] c’est par-dessus tout, enveloppant tout comme une auréole vivante, la Joie, la Joie remise à sa place dans la vie des hommes, pour qui elle est un devoir, une obligation et l’apprentissage de notre bonheur éternel ; et réinstallée dans la Religion qui est la Grande Joie apportée au monde, et qui n’est ni funèbre ni renfrognée ni déprimante, mais rayonnante, lumineuse épanouissante, rose de vitrail embrasée par le soleil de justice

Père Sevin. Pour penser Scoutement. 1931 p. 136-177 et  » vers un Ordre Scout  » p. 4),

Plus vaillant

Qu’on nous quitte toujours plus vaillant, plus joyeux, plus près du bon Dieu. Cette grâce là, nous la demandons tous les jours

Père Sevin. Positions Sacerdotales. Règle 36  : Largeur

Sourire

Il est un bon moyen de se créer une âme amicale  : le sourire. Pas le sourire ironique et moqueur, le sourire en coin de lèvres, qui juge et qui rapetisse. Mais le sourire large, net, le sourire scout à fleur de rire.
[…] Routiers, soyons porteurs de sourire et, par là, des semeurs de joie.
[…] Le sourire est un reflet de joie. Il en est source

Guy de Larigaudie. Etoile au grand large. Seuil 1944 p. 15 et 16),

Alléluia

Pour l’honneur de notre Dieu, soyons des Alléluia vivants

Père Sevin. Positions Sainte Croix de Jérusalem 1947. Joie 16 p. 10),

1er devoir

Comme le dit notre tract  » Spiritualité de la Saint Croix de Jérusalem « , pour l’Ordre apostolique que nous sommes  » le premier devoir est la Joie ; le second l’Accueil et la bienveillance la plus simple et la plus fraternelle »

Père Sevin. La Tour aux 4 visages. Sainteté moderne p. 26-27),

Charitablement

Dis leur la vérité avec un sourire

Devise d’Horace),

Joie intérieur

Je vous évangélise une grande joie  : elle est pour tout le monde (Luc II, 15) […] Maintenez avec l’aide de la Grâce à travers difficultés, épreuves et tentations cette joie sera le fruit de notre générosité ; elle en est là mesure. Elle est la condition de notre persévérance et de l’efficacité de notre apostolat

Père Sevin. Positions 1947 p. 9 Section II),

Positions Sacerdotales

Dieu est à nous, nous à Lui, pour l’éternité ; nous aimons Jesus et nous en sommes aimés, infiniment;  L’Esprit – Saint demeure en nous avec sa Grâce ; nous consacrons l’Eucharistie, et nous avons une Mère qui s’appelle Marie ; la Croix nous attend et le bonheur de souffrir pour Dieu  : comment pourrions-nous ne pas habiter la joie divine? Personne sur terre ne peut-être plus heureux que nous. Non , il n’y a pas de vie plus belle, plus riche, plus épanouie que celle du prêtre, il n’y a pas d’allégresse comparable à celle que donne l’élan vers la perfection.
Notre religion est la religion de la Joie, et cette joie, premier devoir de tout chrétien, cette joie profonde de toutes les minutes, nous voulons la rayonner et nous chantons avec enthousiasme pour donner à nos frères le goût de la partager, pour l’Honneur de notre Dieu, « le Dieu de ceux qui chantent » , nous voulons être des Alléluias vivants

Père Sevin. Positions Sacerdotales. Règle VI),

Foi

La mesure de notre joie est la mesure de notre foi

Mme L’Abbesse Cécile Bruyère  » In spiritu et veritate  » p.111),

Cause en Dieu

Celui qui veut trouver en lui-même la cause de sa joie sera toujours triste; celui au contraire qui place en Dieu le principe de sa joie ne verra jamais la fin de sa joie, parce que Dieu est éternel. Voulez-vous que votre joie dure toujours?  Attachez vous à celui qui est éternel

Saint Augustin. Commentaire sur l’évangile de Saint Jean III, 2 – 9, Traité 14 n° 2),

Souffrance, Volonté propre

Il suffit de faire, il suffit de vouloir toujours ce que le Seigneur veut. S’il y a souffrance, s’il y a épreuve, c’est toutes les fois que nous sortons de ce programme, toutes les fois que nous voulons autre chose que le Seigneur. Si nous étions toujours d’accord avec le Seigneur, il n’y aurait pas de souffrances

Retraite avec Dom Delatte (1903) Notes dactylographiées p. 18),

Print Friendly, PDF & Email