fleur S4✿14

bit.ly/livredelaforet

(voir avant la fleur S4✿13 : des épreuves pour grandir)

bouquet des abeilles / S4✿10

✔ fleur S4✿14 : Rencontre avec sa Majesté

 
“Regarde là-bas: en voilà qui ont l’air d’hésiter, et qui font du sur place” s’écria Zakou en montrant un petit nuage d’insectes noirs et jaunes, qui disparut tout à coup. “Elles sont parties drôlement vite…”

“Mais non, ce ne sont pas des abeilles ni des guêpes, répondit l’avette. Ces Syrphes sont juste des mouches profitant de nos couleurs pour se camoufler.

Inoffensifs butineurs, on les voit par paquets, restant plusieurs secondes immobiles dans les airs en vol stationnaire, avant de repartir à toute vitesse.

Et ce sont de grands voyageurs malgré leur taille, tu sais… Les Syrphes peuvent migrer jusqu’à 1.000 kilomètres !

Mais j’aperçois là-haut justement notre reine qui revient vers la ruche, avec ses faux-bourdons. Dépêchons nous, on va pouvoir la saluer.”

C’est ainsi que notre petit écureuil eut le privilège de pouvoir s’entretenir quelques instants avec Hergoma, la reine de Mellifera, cette colonie d’abeilles.

C’est une occasion très rare, car la reine ne fait qu’une seule fois dans sa vie une telle sortie, passant à l’intérieur tout le reste de sa vie. Sauf si elle doit partir essaimer ailleurs.

Hergoma avait l’air fatiguée, et se reposait quelques instants sur une branche près de la ruche. Zakou l’aborda sans détour, mais fut surpris du ton avec lequel la Reine lui répondit.

“Majesté, on m’a dit que vous connaissiez sans doute les mystérieux lutins, et que vous travailliez même avec certains d’entre eux. J’aimerais tant que vous m’enseigniez des secrets de ce Royaume, si vous n’êtes pas trop fatiguée”.

“Je ne peux, ni ne veux, déclara majestueusement la Reine. Qui êtes-vous, pour oser venir ainsi m’approcher ?”

  • Je pensais que vous aviez peut-être besoin d’aide, balbutia l’écureuil.

  • Non, ce n’est rien. Allez-vous-en ” répondit-elle fièrement.

    Alors Zakou commença à partir, le cœur gros, fort tristement.

“Non, revenez, dit-elle soudain en se ravisant. Je vois que vous êtes obéissant, et cela me plaît. Mais êtes-vous bon aussi ?”

  • Pas autant que je le voudrais, répondit-il.

  • Alors partez. Et devenez meilleur. Pour découvrir les secrets du Royaume, il faut un cœur pur.

Zakou baissa les yeux, et se détourna à nouveau bien tristement. Mais à peine avait-il fait demi-tour qu’il l’entendit encore s’exclamer.

  • Cela suffit, revenez ! « Point trop n’en faut » déclara la Reine.

Il obéit encore une fois, un peu étonné des revirements de cette grande Dame.

  • Puisque vous savez obéir et que vous n’êtes pas orgueilleux, je pense désormais que vous pouvez être un vrai chef, dit-elle en se retournant, et elle ajouta pour ceux qui l’entouraient : il n’est donc pas comme ces Blaireaux dangereux pour notre colonie.

Que l’Avette ici présente s’occupe de répondre à ses questions. On peut maintenant satisfaire un peu ce petit écureuil, car tel est mon bon plaisir, dit la reine en repartant vers sa ruche. Il est agréable d’être important, mais il est bien plus important d’être agréable…”

Et Hergoma s’envola de la branche pour replonger à l’intérieur de sa ruche, accueillie avec respect par toutes les petites abeilles qui l’embrassèrent et se transmirent les unes les autres comme le parfum de son baiser. Il faut bien un chef pour faire une communauté, sans berger, les brebis ne font pas un troupeau.

 

voir ensuite
fleur S415 puis il voit comment est organisée la cité des abeilles
fleur S416 et on lui raconte la révolte de l’abeille coucou Psithyrus
fleur S417 comment vivent les guêpes.

bit.ly/histoiresforet

Print Friendly, PDF & Email