fleur E7✿18

bit.ly/livredelaforet

(voir avant la fleur E7✿17 : Fraternité)

bouquet du renard/ E7✿10
✔ fleur E7✿18 : Les Raisins de Renard

L’heure était grave, encore quelques secondes et le Goupil les tiendrait dans sa gueule. Une piqûre d’avette ou de moustique sur son museau aurait encore peut-être pu les sauver, mais ce coup-ci il était trop tard pour aller chercher du renfort.

Goupil de Mauperthuis ne laisserait plus échapper ses proies, comme la fois où Chanteclerc avait réussi à lui faire ouvrir la gueule en le flattant, alors qu’il le tenait déjà…

C’est alors que Zakou dévoila son plan, en présentant quelques baies noires d’une belle parisette. Il se précipita en disant :

« Attendez, avant de s’embrasser, il est de tradition chez nous de partager cette plante à 4 feuilles, “porte bonheur”. Il faut d’abord en consommer avant de sceller notre amitié mutuelle. »

Ce qu’avait appris Zakou (mais que ne savait pas Goupil), c’est que si les petits rongeurs et oiseaux des bois consomment sans problème de la parisette à 4 feuilles, dispersant d’ailleurs ainsi ses graines, d’autres ne les supportent pas. Les renards sont empoisonnés par ces baies toutes noires qu’on appelle aussi du “raisin de renard”…

Et tandis que Goupil se mettait à “débagouler” en se tordant de douleur, Chanteclerc eut le temps d’entraîner loin de lui les trois petites gélines qui ne pouvaient plus voler, ayant perdu des plumes.

Zakou leur fit remarquer : « tant que vivantes, vous n’êtes pas comme une rivière et vous pouvez toujours retourner en arrière ! »

Et en partant elles déclarèrent, mais un peu tard, qu’on ne les y reprendrait plus à écouter les beaux parleurs…
Mais quelques jours après, là où il avait vomi, un autre animal se roulait dans la fange. Un gros et gras cochon du nom de Pornogre. Mais là… c’est une autre histoire !

voir ✔ le bouquet du cochon / E7✿20

bit.ly/histoiresforet

Print Friendly, PDF & Email