fleur E7✿14

bit.ly/livredelaforet

(voir avant la fleur E7✿13 : Dévoiler la vérité)

bouquet du renard/ E7✿10
✔ fleur E7✿14 : Le piège du beau parleur

En effet, à quelques lieues de là, les trois petites gélines qui s’étaient engagées sur la piste de Chanteclerc se trouvaient en bien mauvaise posture quand le renard se présenta… Plus de chemin marqué, les graines avaient disparu, lorsqu’arriva Goupil.

Il portait un masque sombre sur son large front profond, un pli au dessus de ses yeux malicieux, ourlés de velours noir, et un larmier en dessous pour se donner un air faussement triste.

Au long du museau pointu, le trait d’encre de ses lèvres dessinait sur ses joues blanches un sourire narquois de maître filou…

« Bien le bonjour, belles gélines. Vous me semblez dans l’embarras Il ne sera pas dit que Renard de Mauperthuis laisse ainsi de gentes Dames sans leur porter secours. Courtoisie n’est-elle pas vraie noblesse ? Que puis-je faire pour vous aider ? Chanteclerc vous aurait-il faussé compagnie ? »

« C’est que nous avons tardé à le rejoindre, et nous nous sommes quelque peu égarées ? L’auriez vous aperçu près d’ici ? »

Sentant la belle affaire, Goupil se dit : « Profitons que ce coq ne soit pas là, pour séduire ses gélines » et il reprit de sa voix la plus mielleuse « Qui ne l’entendrait pas ? Sa belle voix nous réveille tous, avec le jour nouveau. Je peux vous conduire à lui, si vous le désirez… »

La petite poule noire déclara : “tant mieux, on ira plus vite en vous suivant”.
La petite poule rousse dit : “on devrait peut-être continuer à chercher toutes seules la piste ?”
Et la petite poule blanche ajouta : “j’ai un peu peur de suivre ce drôle de guide”…

A la limite je me nourris bien de quelques poissons, je le confesse, et aussi de quelques insectes ou vers de terre ; mais au fond, ne faites-vous pas de même, vous les gallinacés ? »

« Ne vous inquiétez pas, chères amies, je suis votre homme, prêt à vous remettre sur le droit chemin. Il n’est d’ailleurs pas loin. Allons-y, suivez-moi bien, pour ne pas vous perdre. »

Et c’est ainsi que nos trois gélines se retrouvèrent en pleine forêt à suivre Goupil le renard.

La petite poule noire déclara “ce chemin est plus plaisant que de chercher les graines”.
La petite poule rousse dit “cela n’a pas l’air d’aller dans la même direction”.
Et la petite poule blanche ajouta “j’ai l’impression qu’on sort de la piste tracée par Chanteclerc”…

voir ensuite
fleur E715 avec ses vains discours sur la liberté d’aller où l’on veut,
fleur E716 il leur propose un échange en signe d’égalité,
fleur E717 un baiser du prédateur pour sceller la fraternité.
fleur E718 mais des feuilles de parisettes font vomir Goupil.

bit.ly/histoiresforet

Print Friendly, PDF & Email