fleur E7✿13

bit.ly/livredelaforet

(voir avant la fleur E7✿12 : Le lever du roi)

bouquet du renard / E7✿10
✔ fleur E7✿13 : Dévoiler la vérité

« En tout cas, merci pour ce petit déjeuner » déclara le petit écureuil qui préféra changer de sujet.

« Quel petit déjeuner ? » demanda le Coq, qui était parti très tôt ce matin, et que la faim commençait à tirailler.

« Eh bien toutes ces graines, le long du chemin… Car je suppose que c’est bien vous qui les avez ainsi disposées jusqu’ici, n’est-ce pas ? »

Chanteclerc ne comprenait pas ce dont il parlait. Mais maintenant que le soleil se levait, il consentit à descendre de son promontoire pour essayer de tirer cette histoire au clair. Il avait le vague pressentiment qu’un malheur risquait d’arriver.

« Quel beau spectacle qu’un lever de soleil, dommage que si peu de gens soient prêts à y assister !

Regarde, il y a quelques minutes c’était encore l’obscurité ; et puis les premiers rayons ont empourpré le ciel, du côté est. Et maintenant, on peut voir monter à vue d’œil cet immense disque rouge au dessus de l’horizon. Quelle puissance !

Mais dis moi, toi qui viens par ce chemin, n’as-tu pas croisé les trois petites gélines de ma cour, qui devaient me rejoindre pour assister à ce spectacle ? Une petite poule noire, téméraire ; une petite poule rousse, un peu hésitante ; et une petite poule blanche, plus prudente ? »

« Non, je n’ai vu personne en chemin, répondit Zakou. J’espère qu’elles n’ont pas fait quelque mauvaise rencontre. Pourquoi n’êtes vous pas partis ensemble ce matin ? »

« On voit que tu ne connais guère mes gélines, reprit Chanteclerc ; c’est que les poulettes sont coquettes, et traînent souvent le matin… J’ai dû leur laisser une piste, tracée avec des graines, pour qu’elles me rejoignent sur ce promontoire ; sinon je ne serais jamais arrivé à temps pour faire lever de soleil.»

A ces mots de “pistes” et de “graines”, l’écureuil frémit… Comprenant soudain sa méprise, et la gravité de la faute où sa gourmandise l’avait entraîné, sans trop savoir.
« Tu as bien dû voir cette piste, puisque tu es arrivé par là ! » continua le coq.

Un instant, Zakou eut la tentation de nier, et d’inventer n’importe quel mensonge, pour se tirer de ce faux pas. Mais se rappelant les bons conseils de son amie la chouette, il décida d’affronter la vérité, quelles qu’en soient les conséquences.

« Oui, mais j’ai bien peur que tes gélines n’aient pas pu les voir…  Ces graines trouvées le long du chemin, je les ai prises sans penser qu’elles servaient aussi de piste. Je te demande pardon, je ne savais pas que c’était toi qui les avais disposées ainsi.»

Chanteclerc sentait monter en lui la colère ; sa crête en rougit encore. Mais il sut se contenir devant l’aveu du petit écureuil ; et puis il pensa que l’urgence n’était pas à se disputer mais bien plutôt à rechercher ses gélines perdues.

« Pourvu qu’elles n’aient pas croisé Maître Goupil… Elles seraient bien capables de céder aux coquecigrues de ce beau parleur! »

voir ensuite
fleur E714 Elles vont être séduites par Goupil le beau parleur
fleur E715 avec ses vains discours sur la liberté d’aller où l’on veut,
fleur E716 il leur propose un échange en signe d’égalité,
fleur E717 un baiser du prédateur pour sceller la fraternité.
fleur E718 mais des feuilles de parisettes font vomir Goupil.

bit.ly/histoiresforet

Print Friendly, PDF & Email